Présentation

« Faire avancer la pensée de peur qu’elle ne recule, stigmatiser la réflexion afin qu’elle ouvre à l’humanité de nouveaux horizons, telle est la mission de ces cabarets philosophiques »

Persuadés que l’humanité va disparaître si on ne fait rien, Stéphane Giblot, Daniel Sponkdatahunter et Roland Gerbier, se sont auto-proclamés philosophes. Ensemble, ils ont fondé la revue « Il est déjà trop tard », une revue qui cherche et quifinit par trouver des solutions aux problèmes qui nous accablent. En 2010, Roland Gerbier ayant décidé de se consacrer pleinement à la psychanalyse des villes, il est remplacé par Gilles Ndiaye Traore, scribe stagiaire pour l’éternité.

“Il s’agit de noyer l’agora sous un déluge de pertinence, de bien la secouer et de la lancer sur l’orbite de la réflexion."

Avec Arnaud Aymard, Laurent Petit ou Sébastien Quéméneur et Fred Tousch

- Souvent comparé à une Super 5 GTI qu’on forcerait à rouler en seconde, Daniel Sponk Datahunter fut tour à tour psychopompefunébriste en Sologne et cryptonumérologue pour la Nasa.
- Œnolopédiatre à l’institut Pierre-Cochin, père de cinquante-trois enfants à Condom dans l’Allier, Roland Gerbier est aussi champion de France de cache-cache et piscicoiffeur.
- Débatteur tenace, Stéphane Giblot est issu d’une famille de sidérurgistes lorrains. MJCiste de formation, francophiliste, il est co-fondateur honoris causa d’un club international de Pingouisme.
- Scribe stagiaire pour l’éternité, autobilingotophone, Gilles Ndiaye Traore grave les pensées de ses maîtres dans le liège des amphores de lait qu’ils sèment pour lui sur les chemins du sens.



SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0