Bio

Fred Tousch est né en 1967. Digne descendant d’une famille de boute-en-train sidérurgistes Lorrains, ses parents l’obligent très tôt à faire des imitations de Bourvil afin d’égayer les repas familiaux. Atteint très jeune d’un strabisme convergent il excelle dans les imitations de Dalida et de Jo Dassin.

Il débute dans la profession en 1989 avec la Ligue d’Improvisation de Touraine. C’est cette même année qu’il découvre Archaos, cirque de caractère. Après un harcèlement de plusieurs mois au téléphone et après avoir menti sur ses compétences techniques, il est finalement engagé comme... technicien... puis finalement... comme clown... de tôle.

En 1993, après avoir sillonné la planète, il suit pendant deux ans les cours de théâtre de Luis Jaimes Cortès qui deviendra son Maître de Théâtre.

Il met ensuite à profit mon nouveau savoir-faire dans La Guitoune à Teuteu un spectacle haut en couleur qui marquera son époque.

En 1996, il se lance dans diverses aventures de théâtre en salle avec le Théâtre sous la Pluie et la Compagnie des Valises , n’hésitant pas à faire faillite en Avignon.

Parallèlement, il crée avec Pierre-Claude Artus de la compagnie Artus le duo Fred et Pierre-Claude, chanteurs sincères , mis en scène par Servane Deschamps. Ce spectacle devenu mythique lui fait sillonner les festivals de rue partout en France.

En 1999, sous l’œil bienveillant de Yannick Jaulin et de Titus (Thierry Faucher) il crée Oui je suis poête , un nouveau duo avec François Boutibou au piano et à l’accordéon.

En 2002 naît le trio de philosophes déjantés du Cabaret Philosophique avec Arnaud Aymard et Laurent Petit.

En 2003, il est pour la première fois seul en scène avec le spectacle Benoît de Touraine ou la véritable histoire du fils du pintadier mis en scène par Philippe Nicolle .

Cette même année il rencontre Edouard Baer Et François Rollin et devient sociétaire du Grand Mezzé au Théâtre du Rond Point.

Une nuit de janvier 2006, il crée La Foirce (un mélange de foi et de force) . Cette Foirce lui permet de déplacer des bâtiments tel que des Cathédrale, des églises... c’est un succès...

En 2006, re-possédé par des élans médiévaux, il crée l’épisode II de Benoît de Touraine  : l’attaque des clowns .

C’est cette même année qu’à la demande de la Ville de Rouen et avec la complicité de Fabienne Quemeneur, il invente Les Rendez-Vous de la Cervelle une université populaire ludique et gourmande.

En 2007 et 2008 il accompagne Edouard Baer et sa troupe dans Looking for Mister Castang .

En 2009, il décide de s’engager et crée Knüt sous l’oeil affûté de Gwen Aduh.

En 2010, titillé par le rock’eunerolle et l’envie d’une aventure plus collective, il imagine Le Retour du Grand Renard Blanc , un conte musical avec des tronçonneuses et des plumes.

2012 voit la naissance de Maitre Fendard avec Laurent Mollat, co-écrit par François Rollin.

Depuis 2008 il participe à plusieurs aventures cinématographique avec entre autres... Mission Socrate (Jackie Berroyer), Les Profs (Pierre-François Martin-Laval), La Loi de la Jungle (Antonin Peretjatko), La Colle (Alexandre Castagnetti), Panique au Sénat (Antonin Peretjatko)...

Sa dernière création, co-imaginée avec Emilie Horcholle, mise en musique par Bertrand Lenclos et mise en pot par Fred Fort s’appelle FLEUR .



SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0