5ème séance

L’avenir des sociétés : retour sur la pensée évolutionniste

Lundi 27 mai à 19 h 30

« Le drame de l’Afrique c’est que l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire. (...)
Jamais l’homme ne s’élance vers l’avenir. Jamais il ne lui vient à l’idée de sortir de la répétition
pour s’inventer un destin
 ». Pourquoi « 
les autres
 » (les populations non-occidentales) sont-
ils encore aujourd’hui considérés comme vivant dans un autre temps, un temps immobile où
passé et avenir n’existeraient pas ? Où prend racine ce déni de « 
co-temporalité
 » ? En partant
des cormorans des îles Galapagos étudiées par Charles Darwin, nous remonterons le fil d’une
pensée occidentale qui ne parvient pas à se défaire de certaines voix bégayantes du passé.

Avec : Fred Tousch et Sarah Andrieu, post-doctorante en anthropologie
au Centre d’Études des Mondes Africains (CEMAF).

Invité exceptionnel : Athanase Kabré, extrait du spectacle
"le musée bombana de Kokologo", compagnie Opus : http://www.curiosites.net/Presentation,58.html

Photos : Daniel Raoulas (couleurs), Cécile Raoulas (N&B)



SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0